Style

La vie est souvent une histoire de style. Celui-ci claque bien…

On dirait que ce genre de motos sont à la mode chez les racailles locales.

L’autre jour, au feu rouge, j’entends du gros rap gras qui tache, mais japonais. Voilà qu’arrive une brelle comme ça, mais custom : abaissée (oui ?!?), argentée, les vitres et le cul coupées de manière à ressembler à une sorte de bateau en papier avec 2 roues qui sortent, la voile étant le pérave local, ENORME survêtement en pilou gris, casquette avec un truc en anglais dessus (la classe, mec ! Boston, tu connais ? Yo nigga !!!), lunettes de soleil alors que la pluie menace, claquettes en plastique marron volées dans les toilettes des parents (on met de claquettes différentes pour aller au toilettes, il faut que vous le sachiez, et pas seulement dans la colle …–>[..] ) et surtout, un monstrueux ampli caché quelque part dans la coque du navire, puisque ça crachait des watts à 300 m à la ronde en slalomant entre les taxis (pas trop quand même, hein ? Il a pas osé déboîter devant le fourgon de livraison arrêté…).

Je commence à sourire, mais avec une envie de rigoler assez manifestement ancrée sur le visage, et là, surprise, je me tourne et vois que les 2 femmes à coté et la grand mère derrière, sont en train de sourire discrètement aussi, mais avec leur pudeur. Comme je les ais vu, on a tous sourit, c’était étonnant de se ménager un court instant de communication interculturelle muette et convivialement improvisée en pleine rue.

Après quoi elles m’ont pris la main et je suis maintenant vendeur du magasine des témoins de Jéhovah dans la rue. Voui…Eeeeeeh, NON !!!!

Braku

 

Tiens, pour Baptiste, une petite photo prise en baladant…;-)

 

 

 

 

 

Sinon, si ça intéresse quelqu’un, je découvre les Bee Gees et je suis à fond. Je vieillis, sans doute, mais quel talent de songwriters 😎

Advertisements