Quand le virage se met à chanter…

C’est tout le stade Ajinomoto qui va s’enflammer. Sur ce coup là, valait mieux être du coté du FC Tokyo qui recevait ceux de Yokohama à domicile, puisque si on regarde les virages…Y’a léger déséquilibre.

Stade 016

(on remarque qu’en plus, ils ont droit à une dizaine de flics autour,

alors qu’ailleurs, pas de traces…)

Le plus fou, c’est que les supporters yokohamites se faisaient pas mal entendre! La pugnacité du roquet…

Stade_03

Vous savez tous que le foot n’est pas ma tasse de thé (quoique de temps à autres, je n’y rechignes pas…les loisirs plébéiens sont parfois émoustillants, les choeurs virils et la bière, la camaraderie qui sent de sous les bras, tout ça…), mais il se trouve qu’Emiko a eu des places gratuites par son entreprise, alors ça se refuse pas.

Le stade est franchement grand et moderne, les écrans géants, tout ça…enfin, normal, quoi, mais comme c’était mon premier match, c’est toujours impressionnant.

Y’a même eu des pom-pom-girls dont l’age était plus…enfin moins…Bref, entre 7 et 12 ans. Tout le monde hurle « kawaïïïï ! », mais de la part des mecs derrière, notamment celui avec un poster de jeu genre Tokimeki, (avec une fillette à genoux, les joues roses…euh…) ça faisait un peu froid dans le dos.

 

可 愛 い

かわいい ・ kawaii, mignon / joli / adorable

J’aurais bien emmené Nicolas avec moi, là je vais devoir vous expliquer tout seul: Yokohama a dominé la première mi-temps, les Tokyoïtes ayant du mal à faire autre chose que défendre contre une équipe sur-agressive (alors que euh, bof) , agressivité qui s’est retourné contre eux à la seconde mi-temps, l’arbitre sortant finalement le carton rouge à 1 minute de la fin, dans les prolongations, après 4 mains, 10 tirages de maillots forcenés et 20 roulades à l’italienne…Le juge de touche devait halluciner (ou avoir une baguette plantée dans chaque œil) franchement, ça faisait faute sur faute juste devant lui.

 

Stade_02

Les Bleus et rouge (Tokyo FC) avaient 2 joueurs d’importation, genre ultra visible, des géants noirs, c’était sympa à voir (ils voulaient racheter aussi Géant Vert™, mais il semblait transgénique..). En tout cas les supporters faisaient leur travail…et chantaient en espagnol (WTF ?!?).

A propos, on a eu un pur fan derrière nous pendant tout le match, le genre qui gueulait des commentaires à fond les ballons et connaissait toutes les chansons par cœur, le pauvre pélo en train de chanter tout seul dans les tribunes (plus de place dans les virages ?) avec un accent énorme (la chanson de l’équipe est en anglais…)…Du grand folklore.

Score final : 0-1 but pour Tokyo.

Advertisements