Petit tour par le parc Yoyogi (代々木公園 ) et le temple shintoïste Meiji Jingū (明治神宮) où se repose l’empereur Meïji, comme le dit une certaine fille qui me fait gentiment le guide.

Temple 008

 

 

Temple 010_800

Juste derrière, on trouve le monstrueux portique d’entrée du parc (1 pilier = 1 tronc… impressionnant) et l’allée qui suit derrière envois du bois aussi.

Ça fait un bien fou de se promener comme ça dans une forêt touffue et humide. L’odeur d’humus, les variations de couleurs…Elle est profonde, majestueuse, sombre mais rassurante…J’entends déjà Armand dire « Miyazaki-esque » 😀

 

公園

こうえん, kouen, parc

 

Avec tout ce peuple en ville, ça change. Les Fabulous Troubadors ont raison, mais…Du vert comme ça, c’est incomparable…

 

Temple 013

Temple 015Au centre, un grand temple, où on achète un porte bonheur, on prie l’empereur en lui jetant un sous, mate les moines, sexouals à faire chanceler certaines hétérosexualités dans leurs ensembles blancs, on scotche devant les grands assemblages de bois chevillés…

 

 

Certains accrochent leurs prières à ces tablettes, c’est joli de loin et cucul de près (genre « pour la paix dans le monde !« , «  Reviens, chérie !« , etc).

Temple 018

Puis on se dirige vers la ville qu’on n’a pourtant jamais quittée, Omotesando et ses boutiques de luxe, et je me demande combien de fois je vais halluciner à Tokyo sur la débauche des marques, les prix impayables, les designs ardus mais parfois franchement vulgaires des bâtiments, genre « les codes de l’urbanisme ne s’appliquent pas pour les grandes enseignes« …

Advertisements