Puces

Teint en blond et rasé de prêt, ressemblerais-je à Harpo Marx ?

蚤の市

のみのいち ・ nominoichi ・marché aux puces

Retour au stade Ajinomoto, cette fois pour un vide grenier/marché au puces, avec de bonnes surprises à la clef, Tomoko et Shusaku ayant décidé de m’offrir un Yukata avec une partie de la recette. Yatta !

浴衣

ゆかた ・ yukata ・kimono d’été en coton

Bleu foncé, des rayures blanc cassé et une jolie ceinture grise brodée entourant mon bide d’alcoolique semi-professionnel (Faut que c’t’ostie d’patronne arrête de me servir des bières, tabarnak ‘!).
Bref, je me tatamise avec joie (déjà que je courbette à tous va au resto…).

流れる

ながれる ・ nagareru ・couler , ruisseler

La journée aura coulé tout seul, comme mon thé renversé sur les tapis de sol, comme le jus collant et sucré de ces premières pèches nippones, comme la poussière grasse des plots de sécurité avec lesquels nous jonglâmes sous l’œil effaré des agents de circulation sécurisée de parking souterrain (y’a pas de sous-métier, on vous dit !), visiblement non briefés sur ce genre de choc culturel saltimbantique.

銭湯

せんとう ・ sentou ・bain public

Après quoi, direction le Sento et ses bains à bulles, ses bains maries (40°C), ses bains à remous, massages, jets pulsés ou micro bulles, son sauna, etc. Je m’attendais à souffrir, en fait pas du tout, c’est top.

Shusaku (le copain de la sœur de ma copine, vous suivez ?) était assez peu résistant, normal, il n’a pas ma couche de graisse 100% Marmotte suisse. Le plus drôle est de voir tous ces mecs impassibles dans le bouillon grimacer dans le dernier bain, désert, à 19°C. Ils y passaient en éclair, alors que moi je m’en tamponne le coquillard, j’étais le baron de l’eau fraîche, mouahahaha.

 

ajinomoto 009

Interlude photo…

Le public est diversifié, socialement, physiquement…J’ai bien sûr regardé, fallait bien répondre à ces coups d’œils furtifs sur ma toison pectorale ! J’ai donc vu des bites légèrement bleues (moi je croyais que c’était comme ça dans les pornos jp à cause des multiples prises, mais non, ça a l’air naturel…), des oursins de poils pubiens (ciseaux interdits, visiblement) et tout ce beau monde debout en train de regarder le ballon à la télé, Japon-Vietnam.
Je ressors la peau souple, la tête rouge et le gland décontracté comme le reste… épuisé pour 650¥. J’ai déjà envie d’y retourner.

V comme jesaispasquoifairedemesmains

Advertisements