Champ de Herbe2

Soyez au parfum : derrière l’enseigne, on peut lire « ettusais« , pour que vous le sachiez, et pas seulement dans la colle.

Atré

L’attrait de l’accent aigu semble suraigu.

Beaucoup de choses à raconter mais trop de fatigue : juste un petit mot sur les cafés, que je fréquente assidûment à cause de la sale pause des restaurants, de 15h à 18h.

QuiQuiCalme

…Quette ! (cm2 p@wned !)

Un café calme, ça m’a laissé rêveur sur l’instant. Le Doutor d’entre mes 2 bouis-bouis, c’est tout l’inverse.

Moi j’aime avoir des vieilles serveuses aux hanches osseuses, avec leurs jeans remontés trop haut, les poches de derrière à 45 degrés, le tablier trop serré, le petit pas agile et le geste professionnel, capable, comme au New Sem (sur Akasaka Dori, en face de l’ANA international hôtel), de vous faire moitié prix sur le second expresso, parce qu’il est bon (et donc rare) et que vous en redemandez.

Donc, pas ces jeunes meules de foin trépanées vous assénant un « irashaimaAaasééé! » à chaque grincement de porte… Le Doutor sert un assez banal mais peu cher breuvage aromatisé au café, mais au prix de 2 degrés d’acuité auditive perdu à cause des hurlements débilitants de l’équipe de 16h, semblablement en compétition de défonçage de tambour interne…

Cette hypocrisie braillarde me stresse profondément.

L’une commence, l’autre renchérit, puis le gros chef de service renchérit, et la grosse vilaine à la bourre arrive après la guerre, une varice sur la patte et un gargouillis qui monte du fond de la gorge, comme cet évier qu’on débouche dans un silo nucléaire : « iraAaAAAshaAAaaA… »

VOS GUEULES !

煩い

うるさい ・ urusai ・ bruyant , agaçant / « la ferme ! »

Saint-hélène Comme le roulement est intense, les clients se suivent et on n’entend bientôt plus qu’une suite ininterrompue de beuglements happés par un écho humain sans fin, comme si 5 Guy Montagnés vous racontaient simultanément l’histoire des mongolitos qui veulent des tartes à la courgette…

Par contre, j’attends toujours de trouver un café du genre suranné façon Cat’s Eyes…

Retreat : Évadé d’exilé à St-Hélène parce qu’il n’y avait qu’un Doutor, Napoléon a finalement échoué à Toranomon.

Advertisements