Vous aurez sans doute remarqué que les posts s’espacent ces derniers temps. Des excuses, j’en ais plein ! Travail, famille, patrie, flemme, cheveux blancs, perte de l’érection et champignons plantaires, je vous le sers sauce gribiche ou Nantua, quand tu veux ou tu veux.

Non, ces derniers jours j’ai eu une excuse en ronce de noyer : je suis parti en voyage.

Seoul_rue_1_rs

D’aucuns barbus pisses-vinaigre ex-porteurs de tee-shirts à l’effigie du Che m’auront fait remarquer à juste titre que je me fais pas chier (surtout quand on pleure de ne pas avoir de caillasse), mais bon…voilà en tout cas le problème de l’absence d’articles réparé par l’action conjointe du Typhon (qui m’empêche de travailler) et d’autres frustrations que je tairais ici, sinon que je suis présentement disposé à déflorer toute chose malléable et jaune qui passerait, fusse une motte de beurre, tel un gland de fer dans un rein de velours, ou quelque chose comme ça, je ne sais plus Monsieur!

Voici donc le chapitre 1 de nos (nous fumes plusieurs) aventures en Corée du Sud.

韓国

 

かんこく ・ kankoku ・Corée

Arrivée lundi aprèm’ par JAL, en essayant de voir un film en entier sans y arriver, parce que le trajet est court (2h30). L’aéroport est loin, il faut presque 1h de bus. Par chance, mon téléphone de merde marche là-bas alors que celui de Chiaki, niet. On retrouve Hee-Ji, connue à Aix l’an passé.

Sinchon_Resto_rs

Des l’arrivée au centre, direction le resto, après avoir posé les affaires chez notre hôtesse, qui nous aura très gentiment hébergés, supportés, guidés et surtout nourris pendant ces « ChaosTage » (c’est une image…de mon foie…) séoulites.

Bulgoki_rsJe n’ai aucune fichtre idée comment s’appellent les plats, donc vous pourrez me dire en commentaires.

Ceci est une plaque en fonte (?) sur laquelle on met des ingrédients comme du choux, des pousses de haricots, des saucisses, du poulpe, des morceaux de pâte de riz, et bien d’autres choses. Le tout est rapidement chauffé, tourné, retourné et nage évidemment dans la pâte de piment.

唐辛子

とうがらし ・ tougarashi ・piment

Apres quoi, la nuit sera longue…Koalaurent nous rejoins dans un bar et nous traîne dans un autre, assez étrange, construit par des stroumphs sous LSD, structure façons champignon/moisissures/mystico-elfico-hippy.

Seoul bar champignon2_rs

Karaoke_rsAprès avoir bus et re-bus cet élixir de malheur qu’est le Soju, l’alcool de patate douce national (à 20° environ et 0.80€ les 33cl pour le basique, calculez vous-même le potentiel de carnage), accompagné d’un deuxième repas (burps!) à base de salade de fruits-mayo (banane + kiwi + pomme + nashi + tomate + mayo…ça change de la salade de riz trop sèche de vos barbecues, le genre « ode au rosé » (« vite, je meurs !« ) dont il reste 20 kilos à la fin, inutilisable, les dessus s’étant oxydés sous l’effet conjugué du thon à l’huile , du cendrier à pétards proche et de la marquisette renversée dedans), on part au Karaoke pour des duos plus ou moins improbables et finissons chez Laurent, assez frais…

Seoul bar champignon_rsSeoul bar champignon3_rs

Chiaki se souviendra juste d’avoir bu un verre d’alcool mongol insensément fort et moi d’avoir enquillé avec du Shouchou derrière…La moiteur du matin me réveille dans des relents d’alcool, la tronche collée sur le cuir humide de sueur du canapé, Heckel et Jeckel se battant dans mon cerveau.

Bienvenue en Corée.

ようこそ youkoso ・bienvenue !

Fin du Jour 1.

Advertisements