Mots-clefs

Ahmed (également appelé le Constrictor Marseillais, le Désanussseur du Kansai et j’en passe des pseudos à 3 guiboles…) m’a fait remarquer que ce blog mollit. Certes.
Notre homme-éléphant ne se trompe point, je suis moins vigoureux récemment, mais le présent post devrait redresser la barre et rameuter des membres…

TNA_01

Déjà le titre, et cet extraordinaire effet de coulée dégueulasse qui devait faire moderne en 1987. Pourtant, le petit bijou date de 2000, et il s’agit sûrement d’un hommage vintage pour NERDS qui avait la gaule devant Véronique et Davina sous la douche.

This video […]is a treat for fans of the old [OJ] series from the eighties. Everything you remember is here: the all-white sets, the spinning disks, overhead cameras, cheesy synthesized 80’s rock, and beautiful ladies. The only thing missing are the leg warmers…

Le titre est donc foncièrement honnête et montre une poignée de bimbo assez lourdement maquillée (comme quoi y a pas que pour le ski que les conasses se maquillent…), colorées façon Pantone du cheveu, la Benetton touch, une ode à la tolérance, mais où est Harlem Desir ?

Des années Mitterand, on retrouve aussi une brouettée de morceaux d’ascenseur pré-Bob Sinclar, tantôt Cerrone du pauvre (pourtant, déjà…), souvent compil’ TOP Funk de supérette (le genre vendu par le mec en tête de gondole, 50 francs les 3 cassettes), bon à finir dans la Saxo tunée de Mickaël Cremieux (28 ans et demi), alors qu’il fonce sur les routes du Doubs (25) pour aller à la discothèque le Scorpio de Monbelliard…

Excellent et übernaze à la fois, l’un entretenant l’autre…

TNA_2TNA_3

La vraie question c’est bien sûr : font-elles vraiment de la gym ?
Oui, sans doute, en fait on s’en fout un peu.

Juste, en les regardant transpirer agitées de sales secousses (beaucoup de gym capillaire, à coup de crinières balancées…« call on meeeeeee ! » *yeah!*),  j’avais de courbatures.
La mise en scène est terrible, captant l’essence de ce qu’il fallait faire, sans tomber dans le médical ou le M6 (qui-s’arrete-exactement-là-où-on-voudrait-voir). Ça doit être bien calculé pour sembler naturel comme ça, parce que l’apparition des anatomies (pas forcement transcendantes, avouons en passant) des greluches semble le fruit du hasard, du mauvais cadrage, genre,« meeeerde, on a pas fait exprès ! ».

TNA_5TNA_6

Et ça marche…pourtant, 53 minutes de gym sur fond blanc…
Un grandiose moment de bêtise jouissive, irregardable, un vague fond visuel et sonore kitch et plouc pour vos écaussages de petits pois, épluchages de patates, etc.

Publicités