Mots-clefs

, , , , ,

Liens IMDB

a.k.a.Bugmaster

Ça s’annonçait bien : Odagiri Joe (belle gueule du cinéma nippon et accessoirement pas mauvais acteur) + Une adaptation d’un anime/manga assez atypique + Otomo Katsushiro à la réalisation (précisons pour les imberbes de la culture pop japonaise : l’auteur-dessinateur d’Akira, entre autres).

Synopsis rapide :
Notre héros aux cheveux blancs (comme dans le morceau, que vous pouvez chanter aussi à condition d’avoir un balais espagnol sur la tête) voit les ectoplasmes des forêts qui tourmentent les hommes…il se trimbale une caisse de bois remplie de poudres de perlimpinpin pour les guérir, ou autre chose, après tout le film reste évasif…aussi bien il y cache ces godemichés en jelly violette assortis de poils de brosse à dent vibrants si chers aux érotomanes insulaires locaux.

Bref…C’est pas un boute-en-train, et il rencontre des gens qui suintent de l’oreille sans écouter Van Halen, qui ont les cornes qui poussent sans même avoir de conjoint et qui ont des tatouages amovibles bien mieux que les sales trucs cancérigènes au henné pourri, salamandre de l’aine ou papillon des reins, tribal des plages et kanji à l’envers…passons.


Mais chaque héros se doit d’avoir une enfance difficile
, et un présent frappé du sceau du destin, patati-patata.

L’image est léchée, la musique discrète et donc sympa, le jeu pas mal, l’histoire pas inintéressante…voilà tout le problème. C’est pas seulement fade face à l’anime, c’est un peu fade tout court: pas de gros morceaux de bravoure.

Visuellement, c’est bien quand même, faut dire ce qui est : ultra graphique, très « animation » dans les découpages. Mais le jeu d’acteur est sans grande conviction hélas : ça assure le steak, mais pas sur la garniture…quoique vu le coefficient de verdure du film, mon image tombe à l’eau (croupie et hantée comme de rigueur)…C’est un peu le Cinéma Flunch : des trucs pas dégueu à volonté, plutôt équilibrés, mais pas le souvenir mémorable.

Peu de relief, dommage…le film est agréable mais l’attente plaçait la barre plus haute. À voir avec un œil vierge, ça doit être bien. 3,76/5

Liens : IMDB + Bande annonce

Publicités