Mots-clefs

, , , , , ,

29 fevrier2 wol 29 il

Un film d’angoisse coréen dans lequel une femme aux cheveux sur la gueule tue des gens avec un long couteau, comme c’est original !
Pour le reste, c’est le mélange habituel : classique mais capillotracte.
Pull a carreauxFaisons travailler sur un péage d’autoroute 2 jolies filles qui auraient pu être mannequine pour les 3 Suisses, pages « cotonnades et tuniques d’été« , ou au pire mariées avec un crétin lambda béa devant leur banalité agréable.

Quand je dis « travailler », c’est pas le tapin, bien sur ! Qui banderais devant ces atroces gilets verts qu’elles se commandent sur internet, abrutis par les phares des voitures et pour cause d’horaires impossibles ? Encore une horreur du capitalisme sauvage.

Un pauvre péage d’autoroute de province, donc, auprès duquel un bus de prisonnier s’est enflammé il y a de cela 4 ans, et dont on n’a pas retrouve tous les corps. Étrange coïncidence, ce même 29 février mais 4 ans plus tard (vous suivez ? FÉVRIER !), une étrange voiture noire avec une femme aux longs cheveux noir…blabla…

february296

Si sous imaginez déjà de longs ongles noirs serrant le cou, des corridors filmes à ras du sol, des schizophrènes au visage angéliques, etc. c’est que vous avez déjà vu trop de films du genre. Et vous n’auriez même pas tort : c’est presque toujours la même chose, mais on regarde quand même pour voir si la sauce prend.
Et ca marche, le sursaut débile et prévisible est au rendez-vous.

Comme il se doit également, la fin est absolument gâchée par le pire twist minable réalisable en 4 secondes de bobine, gâchant un final pour une fois très honnête (et qui justifiait ce filmage du présent façon porno hongkongais, bien froid et naze, alors que les flash-back sont très léchés).

Les acteurs font ce qu’ils peuvent, et ça suffit au fond.
Film mineur, minimaliste mais efficace, pas trop cheap non plus.
2.7 / 5

+:

Lien pour ceux qui liraient le coréen…ou pour les photos…

Lien pour ceux qui liraient l’allemand…

Publicités