Mots-clefs

, , , , , ,

Rainbow

Un bien bon film comme les coréens les réussissent si souvent, la classique mais tellement efficace romance.

Des similarités et des différences avec les stéréotypes du genre, comme d’habitude :

Rain_1

Pour une fois, le héros n’est pas atteint de leucémie ou autre sclérose myopathique en plaque dégénérescente qui l’entraîne invariablement vers une mort foudroyante à 29 ans et 3 mois et demi, mais juste d’une banale amnésie suite à un accident de bagnole, alors qu’il voulait juste donner un bouquet de frésias à celle qu’il aime…eh oui, parfois la vie est mal faite.

Genre tu cherches du persil sauvage et tombe dans les gorges de l’Ardèche, ou bien tu brûles des feuilles mortes sur la place du village (nommons le Aiguèze, à tout hasard), les yeux perdus dans l’horizon bleu et la fumée du platane et des blisters de paquets de Phillip Morris qui se consument presque sans flamme jusqu’à ce qu’un coup de mistral libère l’étincelle qui enflamme en une demi-seconde ton pantalon de survêtement en polyamide froissé (ou tactel, au choix), brûlant tes couilles au second degrés.

Mais pas de soucis, on te greffera la peau de couille d’un petit indien tué par la mafia, comme on l’a vu a TF1, mais c’est fou, où va le monde ma pauvre dame ? Hein ? N’empêche que…bla…bla…

Donc, raté pour le bouquet.

En plus, il en oublie le nom et la tronche de son aimée dans l’accident. Dommage…commence une enquête à coup de flash-back, etc. Le tintouin classique mais bien mené, pas filmé avec les pieds ni sur-stylisé comme ça peut l’être parfois : basique sans être anecdotique, efficace sans être putassier, classique sans enfoncer des portes 1000 fois ouvertes.

Rain_3

L’acteur principal n’est pas franchement une gravure de mode, ou alors vers les dernières pages homme du catalogue de la Redoute, vu les pauvres fringues qu’il se traîne toujours…faut comprendre, il est météorologiste a la télé…N’empêche que ces blazers marrons +cols roules…Brrrr. N’est pas classe comme Jim Kelly qui veut.

Rain_2

L’actrice, par contre, fait vraiment plaisir de charme et de simplicité. De surcroît, elle n’a pas l’air d’avoir passé des heures sur le billard, ce qui…

  1. fait plaisir (je vois déjà assez d’ espèces de himegyaru qui auraient mal vieillies au quotidien)

  2. est sûrement une preuve que c’est bien fait (fallait pas se faire d’illusions non plus…)

  3. Donne encore plus envie d’habiter en Corée…parce que si en plus d’être pas cher, et d’avoir une bouffe excellente, on y trouve aussi des filles gentilles et mignonnes comme ça, ben…

Ah merde, c’est qu’un film ?

普通
ふつう ・ futsuu ・normalité , banalité

Certes, mais…combien de pauvres types débarquent de métropole avec l’idée de rencontrer une de ces héroïnes de dorama à 2 balles entre 2 achats à Mandrake ? Combien d’imbéciles qui ont regardé Densha Otoko avec des étoiles dans les yeux ? Combien qui y parviennent vaguement, « datant » la fille la plus « futsu » possible, qui devient à leurs yeux « My Hime » ?


ひめ ・ hime ・princesse

J’hallucine souvent sur le nombre de filles exasperement banales voire juste atrocement acceptables avec un oeil ferme et qui tiennent la main de leur conquête gaijin, vague ingénieur, working-holiday ou agent de consulting par dépit...N’est pas Ferric Jaggar qui veut…

Bref, un film très sympa si on aime le genre. 4.2 /5

Rain 4

Publicités