Étiquettes

, , , , , , ,

Face_plate_3
Figure n°1 : la baudroie.

Genre « le copain de ma cousine », ou « le mec chez qui ma mère achète du miel de romarin au marché » ou encore « un copain de lycée qui avait exactement la même tête que toi »

« T’es sur que c’est pas ton frère ? »

VA MOU-RI-REUH !


Faces_plates_1Faces_plates_4

Tout comme c’est connu que tous les noirs se ressemblent et que les japonais, au fond, c’est rien que des p’tits chinois qui habitent sur une ile (donc, forcement, ils doivent être frères, comme les Suisses des Belges, ou ce qu’il en reste), les fêtes continuent à être organisées sur une base commune consistant à boire n’importe quoi en faisant bien attention de ne pas le faire dans l’ordre (« t’as du muscadet ? Je suis à la vodka, mais tu peux me faire gouter, quand j’aurais fini ma pression-cointreau ? « ), manger des plats pas trop mauvais mais dont la quantité a été calculée façon Warren Buffet, écouter les mêmes histoires, répondre aux sempiternels et-tu-viens-d’où-tu-fais-quoi-ah-bon-c’est-intéressant , voir des têtes rouges, prendre des inconnus en photos, trop fumer de clopes, voir le ballet des grattages de numéros de téléphones plus ou moins fructueux…Encore une soirée, donc, mais pour mon anniversaire, quand bien même je n’aime pas trop ça.

Faces_plates_2
« Ca me graaaaatte, làààà ! »


[Dieu a mangé des chips dans mon t-shirt, Baden Powell me trépane avec un oriflamme, je brûle une fourmie avec une loupe en mousse de polystèrène importé de Jupiter en bateau-mouche…mouahhhahahha….passons.]

Mais quand je l’ai dit à Aki-chan, elle a eu cette réponse déroutante de simplicité, et finalement très japonaise aussi :

 » – Mais non, tu reçois plein de cadeaux, tu bois, les autres te disent des trucs sympas. C’est bien, non ?
– Ah euh…oui, sans doute. »

Lache pas ton numero, poulette

Figure 2 : Filles locales ayant une certaine répartie (rare).

C’est là le paradoxe réjouissant ; certes, je prends un malin plaisir à conspuer tout ce qui me fatigue dans ce pays et ses mentalités, crachant avec l’entrain de la racaille marseillaise sur la main qui me nourrit (chien jaune que je suis !), mais j’en oublie parfois un peu de souligner les qualités.

Par exemple donc, cette franchise brute et joyeuse, de face à face, dans un pays qui a érigé l’hypocrisie et le non-dit en école de conduite (on pourrait parler de shintoïsme viscéral, mais le catholicisme romain fait un tabac dans le domaine, alors laissons).

Donc, un anniversaire, mais en commun, avec Appi-culteur et Yuzuke-kette.

MelisandeQuackkkke

Trophées : 2 bols en bois (merci Rinko), 2 chaussettes jaunes (merci Shiori), 6 verres vintage ET (merci Toshi-kun…), une matrioshka de Noël (merci Aki), des bonbons, un couteau suisse (merci les boys). C’est gentil (d’autant plus que j’ai personnellement horreur de devoir choisir un cadeau pour un anniversaire)…Et merci à Taiki et Mame-chan pour l’organisation.

Comme c'est interessant
Cétait vraiment très interessant…

Advertisements